Vous remarquerez que sur la majorité des flacons de e liquide (sur les e liquides français en tout cas) il y a une date inscrite avec les mentions :


  • A consommer de préférence avant le
  • A utiliser avant le
  • Best before


Cette date est en général de 1 an après fabrication et vous êtes nombreux à nous demander ce qu’elle signifie.


Est-ce qu’il faut jeter les liquides après cette date ? Peut-on encore les consommer ? Est-ce que c’est dangereux ?...


Ne vous inquiétez pas, cette date n’est pas une date limite de consommation (DLC) mais une date limite d’utilisation optimale (DLUO). Cela veut dire que le liquide ne devient pas nocif après cette date mais qu’il va simplement perdre en qualité.


La majorité des e liquides sont composés en grande partie de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG) d’arôme et de nicotine. Le PG, la VG et la nicotine ne posent pas de problèmes sur la conservation, ils ont en général une DLC de plus de 3 ans et n’influenceront pas sur votre liquide.


Mais c’est l’arôme qui pose problème, avec le temps et la façon dont vous stockez les liquides, les arômes vont perdre de leur puissance et de leur saveur.


La date inscrite sur le flacon est donc la date avant laquelle il vaut mieux vapoter le liquide pour avoir sa véritable saveur, avant que l’arôme ne perde en gout.


Pour augmenter cette DLUO il est conseillé de conserver les liquides à l’abri de la chaleur et de la lumière.


Il ne faut donc pas jeter les liquides dont la DLUO est dépassée, vous pouvez en général les conserver encore 1 an après cette date avant que les gouts aient complétement changé. Les liquides dont la date est dépassée ne sont pas « périmés » comme on pourrait le croire.