Scroll

S-factory votre boutique d'accessoires pour fumeurs.

Menu
  • Mon panier
    Vide
    Mon panier

    Il n'y a pas d'article dans votre panier.

Encens

Bienvenue dans la catégorie Encens

Votre boutique en ligne a sélectionné pour vous les meilleurs encens du monde. En passant par l'encens de qualité leader du marché "encens nagchampa " "encens goloka" mais également vous faire découvrir les encens en résine ainsi que des encens aux senteurs surprenantes, tout est fait pour que tout le monde trouve sa "zen attitude". S-factory votre fournisseur d' de qualité !

Histoire de l'encens :

Dans la langue française, le mot encens est relativement tardif : il a été emprunté vers 1135 au latin ecclésiastique incensum, désignant une matière brûlée en sacrifice (participe passé neutre du verbe incendere = brûler, enflammer). Chez les Romains on l'appelait thymiama, un mot proche de thym, à rattacher à deux racines grecques : l'une, thuos évoque à la fois l'idée d'offrande et de parfum, d'aromate; l'autre, thuien, correspond à la notion de sacrifice (que l'on fait brûler). À l'origine, sans doute une racine indo-européenne.
De tous les parfums, l'encens est certainement celui qui a le passé le plus prestigieux. On le considérait dans l'Antiquité comme plus précieux que l'or, et la route de l'encens a fait la fortune de plusieurs royaumes arabes. C'était un peu l'équivalent du pétrole d'aujourd'hui.
Les Égyptiens, considérés comme les plus grands parfumeurs de l'Antiquité, firent eux aussi un grand usage de l'encens, qui entrait notamment dans la composition du kyphi. Même chose chez les Grecs et les Romains. La nature divine de l'encens est évoquée par Ovide dans ses Métamorphoses, puisque selon lui le premier arbre à encens aurait poussé sur la tombe de Leucothoé, maîtresse d'Hélios châtiée par son père Orchamos...
« Le parfum que tu fais là, vous n'en ferez pas pour vous-mêmes de même composition. Il sera saint pour toi, réservé à Yahvé. Quiconque fera le même pour en humer l'odeur sera retranché de son peuple. »
Les termes ci-dessus montrent bien l'importance de l'encens dans la religion, les dieux étant apparemment friands de ses fumées qui montaient vers eux en sacrifice. Le dieu assyrien Baal en était un grand consommateur, mais Yahvé, dans l'Ancien Testament, aimait également beaucoup l'encens, mentionné à 113 reprises dans les divers livres. On notera surtout un passage de l'Exode (XXX: 34-37) dans lequel Yahvé précise à Moïse la composition du mélange qu'il faut faire brûler pour lui (storax, onyx, galbanum, aromates et pur encens), tout en lui indiquant que ce mélange ne doit pas être utilisé de façon profane : Le christianisme, dans la continuité de l'Ancien Testament, perpétue l'utilisation de l'encens, puisqu'il fait partie des cadeaux apportés au Christ par les mages. D'où les encensoirs dont le parfum raffiné a envahi les églises pendant tant de siècles.

1-30 article(s) Encens sur 133

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Grille Liste

1-30 article(s) Encens sur 133

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

1-30 article(s) Encens sur 133

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Grille Liste

1-30 article(s) Encens sur 133

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
 

Nous rappelons que l'usage du cannabis ou de tout autre stupéfiant est strictement interdit en France. S-Factory n'incite en aucun cas à la consommation, vente, achat et revente de cannabis. L'ensemble de nos accessoires fumeurs sont destinés à être utilisé avec du tabac ou d'autres plantes légales.